+7 (831) 262-10-70

+7 (831) 280-82-09

+7 (831) 280-82-93

+7 (495) 545-46-62

42Б, ul. B. Pokrovskaya, Nizhny Novgorod, Russia, 603000

Lundi au vendredi de 9 à 18 heures (GMT+3)

La traduction des langues étrangères

La traduction des langues étrangères

La langue est un système de codage et de transmission d’information, une norme originale. Maintenant il y a de 5,000 à 10,000 langues dans le monde. Les langues contemporaines sont si compliquées que leur étude exige de grands efforts, c’est pourquoi la communication interlinguale et interculturelle n’est possible qu’avec l’utilisation de services de traducteur. La profession de traducteur est apparue dans la haute antiquité et n’a pas perdu son actualité dans le monde contemporain. Les systèmes les plus perfectionnés de traduction automatique ne sont pas capables jusqu’ici d’assurer la qualité comparable à la qualité de travail d’un traducteur professionnel. Sur les pages du site de ce chapitre on peut apprendre beaucoup d’informations utiles sur chaque langue avec laquelle travaille notre bureau de traduction.

Faits intéressants sur les langues du monde

• Dans le monde plus de 100 millions de personnes parlent 13 langues. Ce sont le chinois, l’anglais, le hindi, l’espagnol, le russe, l’arabe, le bengali, le portugais, le malais-indonésien, le français, le japonais, l’allemand et l’ourdou (langue officielle du Pakistan).
• Le nombre total de langues dans le monde est de presque 6500. Avec cela moins de 1000 personnes parlent plus de 2000 langues.
• La Bible et “Don Quichotte” de Miguel de Cervantès sont deux livres qui sont traduits dans le plus grand nombre de langues.
• Selon le Livre des records Guinness le plus long palindrome au monde est le mot finnois «SAIPPUAKIVIKAUPPIAS» («vendeur de savons»).
• La langue des Esquimaux contient plus de 20 synonymes du mot «neige».
• Le mot «maman» commence par la lettre M dans la plupart de langues du monde.
• Le mot Canada signifie «grand village» en indien.
• Pour le présent la lettre la plus ancienne de l’alphabet est la lettre O.
• La langue artificielle de communication internationale «esperanto» a été créée par le medecin de Varsovie L. Zamengof en 1887.
• La langue swahili – mélange des langues des tribus africaines, d’arabe et de portugais.
• Pour maîtriser la phrase russe difficile à prononcer "Ya lublu vas - Je vous aime" les Anglais utilisent la mnémonique "Yellow-blue bus";
• En 2001 en Belgique un accident de chemin de fer provoqué par la barrière linguale a eu lieu. Quand le mécanicien d’un train est parti d’une station en dépit du signal rouge de sémaphore l'opérateur de la circulation ferroviaire a téléphoné à son collègue à la station suivante pour le prévenir de ce fait. Cependant les opérateurs de la circulation ferroviaire n’ont pas pu se comprendre puisque l’un parlait le hollandais et l’autre le français. Les deux langues sont les langues officielles de Belgique.
• Les langages des gestes utilisés par les sourds-muets diffèrent par territoires comme les langues ordinaires. Ainsi aux États-Unis et en Grande-Bretagne on utilise des langages des gestes différents.
• Il n’y pas de langue nationale aux États-Unis, bien que de facto c’est certainement l’anglais.
• Sur l'une des îles des Canaries où la langue officielle est l'un des dialectes espagnols les gens parlent non seulement de manière traditionnelle, mais ils utilisent aussi le sifflement. Ce mode de communication a apparu grâce au relief rocheux de l’île et à l’absence des chemins. En résultat les gens préfèrent siffler leur message au lieu d’aller jusqu’au village voisin. Dans ce cas la portée de communication est 5-6 km. Lors de communication en cette "langue" les gens serrent la pointe de la langue contre les dents et commencent à siffler en prononçant simultanément les mots comme ils font pendant une conversation habituelle.
• Les noms Wales de la région roumaine Valaquie et de la région wallonne de Belgique dérivent du même mot allemand Walh, qui signifie "étranger" ou "intrus". Ainsi les noms de toutes ces régions se traduisent comme "pays des étrangers".
• Les habitants de l’île Bougainville en océan Pacifique parlent une langue qui a seulement 12 lettres. L’alphabet de cette langue a été développé sur la base de l’alphabet latin et contient les lettres a, e, g, i, k, o, p, r, s, t, u, v.