+7 (831) 262-10-70

+7 (831) 280-82-09

+7 (831) 280-82-93

+7 (495) 545-46-62

42Б, ul. B. Pokrovskaya, Nizhny Novgorod, Russia, 603000

Lundi au vendredi de 9 à 18 heures (GMT+3)

La traduction de la langue bulgare en russe

La traduction de la langue bulgare en russe

Le bureau de traduction Alba effectue la traduction de la langue bulgare en russe et de la langue russe en langue bulgare des textes de sujets divers. Malgré que la plupart de Bulgares connaissent le russe, il existe toujours la nécessité de traduction des documents de la langue bulgare en russe. Cela est favorisé par le développement des relations touristiques avec la Bulgarie, ainsi que par le fait que toujours plus de sociétés et de particuliers achètent des immeubles en Bulgarie. Le plus souvent on nous demande de réaliser la traduction des documents nécessaires à l’achat d’un immeuble ou à son enregistrement en Russie, à l’obtention de l’hypothèque, des titres représentatifs des marchandises, la traduction des prospectus touristiques non seulement de la langue bulgare, mais aussi en langue bulgare. Généralement la traduction bulgare est accomplie avec la légalisation postérieure de la signature du traducteur par le notaire. Notre bureau de traduction est aussi prêt à fournir les services en matière de l’interprétation bulgare, y compris aux audiences.

La langue bulgare appartient aux langues indo-européennes du groupe slave du sud. D’après les estimations différentes 9-12 millions de personnes parlent cette langue, en Bulgarie (8 millions),en Ukraine (234 000),en Moldavie, en Macédoine, en Serbie, en Turquie, en Grèce, en Roumanie, au Canada, aux États-Unis, en Australie, en Allemagne et en Espagne. Après l’annexion de la Bulgarie à l’Union Européen le 1er janvier 2007 la langue bulgare est devenue l’une des langues officielles de l’UE.

L’histoire de la langue bulgare commence par la migration des slaves dans la péninsule des Balkans et les missions de Cyril et de Méthodius en Grande Moravie dans les années 860. La langue bulgare ancienne commence à évoluer aux IX – XIèmes siècles à base du dialecte du sud de langue panslave. C’est juste en cette langue que Cyril et Méthodius ont traduit la Bible et d’autres textes religieux. Aux XII – XVèmes siècles la langue bulgare littéraire se forme à base de la langue bulgare ancienne, elle devient plus tard la langue officielle du Deuxième Royaume Bulgare. Plus tard la langue bulgare a évolué sous une grande influence du turc (principalement au XIXème siècle). La version moderne de la langue bulgare littéraire a été standardisée quand la Bulgarie a reçu l’indépendance en 1878.

Faits intéressants sur la langue bulgare

• la langue bulgare diffère de la plupart de langues slaves (sauf le macédonien) par l’absence de cas, par l’existence d’article, par l’absence d’infinitif du verbe;
• les locuteurs natifs des langues bulgare et macédonienne se comprennent bien, même s’ils n’ont pas étudié spécialement la deuxième langue. Certains chercheurs estiment que le macédonien est un dialecte bulgare, mais il n’y pas toujours d’opinion commune sur ce sujet;
• la langue bulgare est devenue la première des langues slaves qui a reçu l’écriture basée sur l’alphabet glagolitique. A la fin du XVIIèmeI siècle la langue bulgare a assimilé la version russe de l’alphabet cyrillique introduit par Pierre le Grand. Le nombre de lettres dans l’alphabet bulgare changeait au cours de toute son histoire de 28 à 44 lettres;
• l’enseignement de la langue russe a été obligatoire dans les écoles de la Bulgarie jusqu’à 1989. Après la désagrégation de l’URSS c’est l’anglais qui est devenu la langue la plus répandue en Bulgarie, à côté de l’allemand et du français;
• en Bulgarie on fait le signe de tête affirmatif quand on veut exprimer une négation et on secoue la tête en signe de consentement, ce qui amène souvent à l’incompréhension lors de la communication avec des étrangers. La situation est compliquée lors de la communication avec des étrangers par le fait que les Bulgares secouent la tête en signe de consentement.

Discuterla langue bulgare sur forum.