+7 (831) 262-10-70

+7 (831) 280-82-09

+7 (831) 280-82-93

+7 (495) 545-46-62

42Б, ul. B. Pokrovskaya, Nizhny Novgorod, Russia, 603000

Lundi au vendredi de 9 à 18 heures (GMT+3)

Les traductions de la langue tchèque en russe

Les traductions de la langue tchèque en russe

Le bureau de traduction Alba offre ses services en matière de traduction de la langue tchèque en russe. Nous travaillons depuis longtemps avec les documents en langue tchèque. Si vous vous adressez à nous, vous obtiendrez dans les plus brefs délais la traduction au maximum exacte et authentique de tout document qui vous intéresse.

La langue tchèque appartient au groupe de langues slaves, pour être plus précis, aux langues slaves d’ouest.

La langue tchèque moderne possède une structure très compliquée stylistique. Ainsi en usage quotidien on peut rencontrer:

  • langue littéraire – spisovná čeština. C’est une langue écrite et codifiée, mais cependant elle n’est pas fermée;
  • langue de livre – knižní čeština. Comme en russe la langue de livre ressemble très fort à la langue littéraire, cependant elle est très complétée par des des archaïsmes;
  • la langue parlée – hovorová čeština. La langue qui est utilisée au quotidien, pour la communication orale, même lors des rencontres d’affaires. 

Malgré que le fait que c’est une langue de routine, elle n’inclut pas de vulgarismes et des dialectes;

 la langue tchèque commune – obecná čeština. C’est aussi une forme orale de la langue utilisée non seulement en Tchéquie, mais aussi en Bohême et en Moravie d’ouest. Plus de 2/3 de la population de la Tchéquie parlent la langue tchèque commune, et elle pénètre impétueusement dans les médias locaux en supplantant la langue littéraire. Outre cela langue tchèque commune se rencontre déjà en littérature.

Faits intéressants sur la langue tchèque

• La langue tchèque ressemble très fort à la langue russe: plusieurs mots ont des racines communes avec le russe, cependant en tchèque une voyelle manque au milieu. Par exemple: gorod – grad (ville), moroz– mraz (froid).
Au XIXème siècle seulement 15% des habitants de la Tchéquie parlaient tchèque.
• Le signe @ en tchèque et en slovaque est appelé «hareng mariné».