+7 (831) 262-10-70

+7 (831) 280-82-09

+7 (831) 280-82-93

+7 (495) 545-46-62

42Б, ul. B. Pokrovskaya, Nizhny Novgorod, Russia, 603000

Lundi au vendredi de 9 à 18 heures (GMT+3)

La traduction du hollandais en russe

La traduction du hollandais en russe

Le bureau de traduction Alba est prêt à effectuer la traduction de la langue hollandaise en russe et du russe en hollandais des documents personnels, ainsi que des textes sur des divers sujets, y compris des documents judiciaires, des certificats, des contrats et d’autres. Nous sommes prêts aussi à fournir des services en matière de la traduction à distance des pourparlers au téléphone du hollandais en russe avec utilisation de l’audioconférence.

la traduction du hollandais en russeLa langue hollandaise (néerlandaise) appartient aux langues allemandes de l'ouest et est une langue natale pour presque 22 millions de personnes dont la plupart habitent aux Pays-Bas, en Belgique et en République de Surinam. La langue hollandaise a beaucoup de traits communs avec d’autres langues allemandes d’ouest (y compris avec l’anglais et l’allemand).

L’histoire de la langue hollandaise commence approximativement à partir des années 450-500 de notre ère, quand le vieux franc, l’une des langues des tribus allemandes de l'ouest, s’est séparée pendant le deuxième déplacement de consonnes. Les changements phonétiques qui ont eu lieu pendant cette époque ont peu influencé la langue néerlandaise, c’est pourquoi elle est souvent appelée un maillon entre l’anglais et l’allemand. Le processus de standardisation qui a commencé au Moyen Age surtout sous l’influence du Tribunal Ducal de bourgogne à Dijon (Bruxelles après 1477) s’est intensifié visiblement au 16 siècle quand le dialecte citadin d’Anvers a été pris pour base. Un pas important suivant sur la voie d’unification de la langue a été fait en 1637 quand la première traduction en hollandais du texte de la Bible a été faite (Statenvertaling ou «la traduction d’État»).

Faits intéressants sur la langue hollandaise (néerlandaise) :

• En Russie le néerlandais est appelé d’habitude hollandais (plus rarement flamand), mais en réalité les langues hollande et flamande sont des versions de la langue néerlandaise: on parle hollandais à l’ouest des Pays-Bas et on parle flamand en Belgique.
• La langue néerlandaise est une langue officielle de la République du Surinam, l’État qui se trouve en Amérique du Sud, limitrophe de la République de Guyane à l’ouest, du Brésil au sud et de la Guyane à l’est. La République du Surinam a reçu l’indépendance des Pays-Bas le 25 novembre 1975.
• La langue hollandaise est devenue la base des langues créoles (djavindo et petdjo) et de la langue afrikaans qui ont surgi à l’époque de colonisation européenne de l'Afrique. Un grand nombre d’emprunts hollandais (presque 20% du lexique) existe aussi dans la langue indonésienne. Beaucoup de lois d’Indonésie et de la Malaisie ne sont pas jusqu’ici traduites du hollandais.traduction de la Bible en langue hollandaise
• La version de la langue néerlandaise utilisée en Flandres est appelée la langue flamande. Le dialecte hollandais répandu en Belgique est appelée parfois la langue flamande. 59 % de la population de Belgique parle flamand, et seulement 40 % - français. Au moment de la fondation du Royaume de Belgique en 1830 presque toute la population du pays parlait hollandais. Au cours de la gallisation (ou francisation) de Bruxelles l’équilibre s’est déplacé du côté de la langue française. Le motif essentiel de ce processus est devenu plutôt le prestige social plus élevé de la langue française par rapport à l’hollandais et les perspectives qu’ouvrait son étude que la proximité de la France (?). À présent seulement 16 % des habitants des grandes villes de Belgique parlent hollandais.
• L’étymologie du mot “néerlandais » remonte au mot danois «neder» qui possède la même racine que le mot anglais “nether” et qui se traduit du hollandais comme «terre basse».
• Le son le plus compliqué dans la phonétique de la langue hollandaise est le son 'g’ qui se prononce comme 'khgkh'. La plaisanterie répandue en Hollande dit que pendant la Deuxième guerre mondiale les espions allemands ont été reconnus d’après la première phrase “Bon matin” (Goeie morgen).
• Le travail sur le premier dictionnaire de la langue néerlandaise a commencé au XIXème siècle et s'est terminé seulement en 1998. Le dictionnaire de la langue néerlandaise est devenu le plus gros dictionnaire raisonné au monde, il se compose de 40 volumes qui contiennent 44 000 pages au total remplies de petit texte en deux colonnes.
• La langue russe a près de 1000 mots empruntés de la langue néerlandaise.