+7 (831) 262-10-70

+7 (831) 280-82-09

+7 (831) 280-82-93

+7 (495) 545-46-62

42 B, ul. B. Pokrovskaya, Nizhny Novgorod, Russia, 603000

Lundi au vendredi de 9 à 18 heures (GMT+3)

La traduction de la langue kazakh

La traduction de la langue kazakh

Le bureau de traduction Alba est prêt à effectuer la traduction des textes de la langue kazakhe et en langue kazakhe. Malgré que la langue russe soit une langue officielle au Kazakhstan les traductions de la langue kazakhe sont demandées de plus en plus souvent. On s’adresse le plus souvent à notre bureau de traduction pour commander la traduction des sceaux en langue kazakh, la traduction de la langue kazakh des extraits d’archives, la traduction du kazakh des documents personnels, des textes pour un site.

La langue kazakhe appartient aux langues turques et a beaucoup de traits communs avec les langues kirghize et karakalpake. La langue kazakhe est une langue agglutinante et utilise l’harmonie des voyelles. Les locuteurs natifs de la langue kazakhe habitent sur un vaste territoire du Tian-Chan jusqu’aux Monts Oural. Au total 16 millions de personnes parlent kazakh. La langue kazakhe est une langue officielle du Kazakhstan où il y a près de 10 millions d’habitants. Une grande communauté de locuteurs natifs de la langue kazakhe habite dans la région autonome de la Chine Ksindjiang Ouyghur. Selon les données de recensement de population de 2002 presque 560 000 locuteurs natifs de la langue kazakhe habitent en Russie. L’écriture de la langue kazakhe est basée sur l’alphabet cyrillique partout sauf la Chine où on utilise l’alphabet dérivé de l’arabe et qui ressemble à l’écriture ouïghour. En octobre 2006 le président du Kazakhstan Noursultan Nazarbayev a proposé d’introduire l’alphabet latin au lieu de l’alphabet cyrillique, mais plus tard il a renoncé à cette idée.

La langue kazakhe est basée sur le parler d’Alma-Ata, ancienne capitale du Kazakhstan. Ce sont les civilisateurs Ibray Altynsarin et Abay Kounanbayev qui ont joué un grand rôle dans la formation de la langue kazakhe littéraire. Les caractères arabes ont été utilisées au Kazakhstan avant 1929, ensuite latins, et depuis 1940 les cyrilliques. L’histoire de la langue kazakhe commence du XVème siècle. La plupart de chercheurs estiment que la langue kazakhe a dérivé de la langue des Polovets ou de la langue des Koumans. Le monument le plus ancien de ces langues est le Codex Cumanicus terminé en 1303. Sauf la langue de Polovets on peut trouver les liaisons étroites de la langue kazakhe avec la langue des Petchenègues et la langue des Kyptchaks, ainsi qu’avec d’autres langues des peuples de steppe du sud de la Russie.

Faits intéressants sur la langue kazakhs:

• La langue kazakhe ne possède pas de prépositions, de catégorie de genre.
• Grâce à la géographie de steppe du Kazakhstan et au mode de vie nomade il n’y a pas presque de différences entre les dialectes dans la langue kazakh. Certains chercheurs estiment que les langues nogaysky, barabinsky, oyrotsky et karakalpake ont aussi beaucoup de traits communs avec la langue kazakh.
• La frontière entre la Russie et le Kazakhstan est la plus longue frontière terrestre dans le monde.
• La langue kazakhe est devenue l’une des premières langues qui a reçu un alphabet spécial d’ordinateur. Le fait est que l’alphabet cyrillique kazakh possède 9 lettres complémentaires pour lesquelles il n’y a pas de caractères normalisés. L’alphabet d’ordinateur – kazanovitsa ou kaznovitsa remplace ces lettres par les digraphes avec *ь* et *ъ* qui n’ont pas de signification indépendante dans la langue kazakh.
• La population du Kazakhstan comprend 120 nationalités et ethnies.
• Dans le cadre de la campagne nationale de traduction des termes étrangers en langue kazakh le mot «aéroport» a été traduit comme «әouézhay», ce qui signifie littéralement «rivière aérienne» et se prononce à peu près comme «éouézhzhay».

Discuter la langue kazakh sur le forum .