+7 (831) 262-10-70

+7 (831) 280-82-09

+7 (831) 280-82-93

+7 (495) 545-46-62

42Б, ul. B. Pokrovskaya, Nizhny Novgorod, Russia, 603000

Lundi au vendredi de 9 à 18 heures (GMT+3)

La traduction de la langue mongole

La traduction de la langue mongole

Le bureau de traduction Alba est prêt à effectuer la traduction professionnelle de la langue mongole. La Mongolie a été souvent appelée “la seizième république de l’URSS”, ce qui reflète les liens anciens de notre État avec ce pays. Le volume des échanges bilatéraux avec Mongolie de 2006 à 2008 a augmenté de 30% par an et en 2008 a dépassé pour la première fois de la période postsoviétique 1,2 millards de US dollars. La part de la Russie dans le volume des échanges extérieurs de la Mongolie atteint 21,3%. La Russie fournit à la Mongolie 92% d’essence automobile, de diesel et d’essence d’aviation. Dans ces conditions la demande de la traduction du mongol et la traduction en mongol s’accroît toujours. Le plus souvent on demande à notre bureau d’effectuer la traduction de la langue mongole des certificats de mariage et de divorce contractés par les citoyens soviétiques sur le territoire de la Mongolie, ainsi que la traduction des titres représentatifs des marchandises (déclarations d’exportation ou en douane, des connaissements, des factures, des certificats d’origine des marchandises).

La langue mongole

La langue mongole est la langue la plus connue de la famille de langues mongoles. Près de 5,7 millions de personnes parlent cette langue, dont 90% habitent sur le territoire de la Mongolie. C’est le dialecte khalkhskiy qui est le plus répandu en Mongolie dont l’écriture est basée sur l’alphabet cyrillique. Les habitants de la région autonome de la Chine parlent aussi mongol, cette région s’appelle «Mongolie Intérieure», ici l’alphabet vertical mongol est très répandu. La langue de la «Mongolie Intérieure» diffère fort de la langue traditionnelle mongole du point de vue de dialecte.

Dans la langue mongole il y a une harmonie des voyelles et une structure compliquée des syllabes grâce à quoi les mots peuvent se terminer par trois ou plus de consonnes. La langue mongole est une langue typique agglutinante où les chaînes de suffixes jouent un rôle essentiel dans la formation des mots. L’ordre habituel de mots dans la langue mongole le sujet-le prédicat-les compléments, l’ordre de mots dans le groupe nominatif est relativement libre, la grammaire mongole possède huit cas, les verbes ont des catégories de conjugaison, d’aspect, de temps, de modalité.

La langue mongole contemporaine dérive de la langue mongole du Moyen Âge qui a été utilisée en Empire Mongol au cours des XIIIème – XIVème siècles. Durant son évolution la langue a subi un déplacement des voyelles, l’apparition de la durée des voyelles, la modification des systèmes de cas et de verbes. Un grand nombre d’emprunts du vieux turc, du sanscrit, du perse, de l’arabe, du tibétain, de la langue des Toungouzes et du chinois se sont conservés dans la langue mongole. Les emprunts plus avancés ont été pris des langues russe et anglaise.

L’alphabet mongol traditionnel est basé sur l’écriture ouïgour qui a été empruntée probablement au début du XIIIème siècle et a subi depuis lors des changements insignifiants. Au cours des années 1930 – 1932 la Mongolie a fait des tentatives de passer à l’alphabet latin, mais finalement on est passée à l’écriture phonétique cyrillique. Les initiatives de revenir à l’écriture traditionnelle qui ont été exprimées en Mongolie après la désintégration de l’URSS dans les années 1991 – 1994 se sont heurtées à la résistance de l’opinion publique dû à la complexité de l’alphabet traditionnel. L’alphabet latin est souvent utilisé dans la communication non formelle par Internet et par d’autres moyens de communication modernes.

Le texte le plus ancien mongol est les notes sur les compétitions sportives faites sur une stèle en pierre dans les années 1224-1225. Du XIIIème au XVème siècles les textes mongols ont été enregistrés à l’aide d'écritures différentes: ouïgour, chinoise, arabe. La langue mongole classique s’est formée au cours des XVIèmeI – XIXème siècles. L’écriture et la grammaire de la langue mongole de cette période sont caractérisées par un degré élevé de standardisation.

Les faits intéressants sur la langue mongole et la Mongolie:
• près de cinq millions de Mongols ethniques habitent sur le territoire de la Chine, ils oublient peu à peu la langue mongole car ils parlent essentiellement chinois ;
• certaines langues répandues sur le territoire de la Russie appartiennent au groupe de langues mongoles, y compris les langues kalmouk et bouriate;
• la langue mongole est une langue officielle des certaines régions de la Chine, par exemple de la région autonome de Mongolie Intérieure;
• jusqu’à la fin de la Deuxième guerre mondiale l’URSS a été le seul État ayant reconnu l’indépendance de la Mongolie de la Chine;
• 425 sociétés russes, russo-mongoles travaillent en Mongolie (y compris 106 dans le domaine de l’industrie légère, 51 en prospection géologique et en industrie minière);
• le premier leader américain qui est venu en Mongolie était Georges Bush le jeune.