+7 (831) 262-10-70

+7 (831) 280-82-09

+7 (831) 280-82-93

+7 (495) 545-46-62

42Б, ul. B. Pokrovskaya, Nizhny Novgorod, Russia, 603000

Lundi au vendredi de 9 à 18 heures (GMT+3)

La traduction de la langue biélorusse en russe

La traduction de la langue biélorusse en russe

Malgré que la langue russe soit une langue officielle de la Biélorussie, et plusieurs documents officiels (passeport, diplôme, brevet de fin d’études, certificat de mariage, certificat de naissance) sont doublés en russe et en biélorusse, la traduction du biélorusse en russe est toujours demandée. Le plus souvent on demande au bureau d’exécuter la traduction du biélorusse des sceaux et des estampilles dont le texte dans la plupart de cas ne se répète pas en russe. La traduction en biélorusse doit être légalisée dans ce cas par le notaire. Le service d'interprétation biélorusse n’est pratiquement pas demandé.

La complexité de la traduction du biélorusse en russe réside justement dans la proximité de ces deux langues, ainsi qu’en existence d’un grand nombre d’unités grammaticales et lexiques semblables par la forme, mais différentes par le contenu. Bien que beaucoup de mots biélorusses soient compréhensibles aux citoyens de la Russie, les règles grammaticales de leur utilisation peuvent être essentiellement différentes. C’est pourquoi une traduction de qualité peut être exécutée seulement par un traducteur de la langue biélorusse qui a une instruction supérieure philologique.

La langue biélorusse (bélarouskaya mova) est une langue officielle de la République de Biélorus et est répandue principalement en Russie, en Ukraine et en Pologne. La langue biélorusse moderne s’est formée sur la base de la vieille langue biélorusse à la fin du XVIII siècle. Jusqu’à la fin du XIX siècle la langue biélorusse restait une langue parlée. Cette langue n’a pas été utilisée dans l’enseignement. Au XIX siècle la langue biélorusse évoluait sous l’influence d’un conflit politique entre la Russie et la Pologne, l’un des aspects de ce conflit était la lutte pour donner à l’enseignement un caractère idéologique. Jusqu’à 1917 l’enseignement en Biélorus a été effectué tantôt en russe, tantôt en polonais.

Les faits intéressants sur la langue biélorusse:

• selon les données du sondage de 1999 seulement 36,7% de la population de la Biélorussie parlent biélorusse chez eux;
• la langue biélorusse est une langue officielle de la République de Biélorus à côté du russe;
• l’alphabet biélorusse ainsi que l’alphabet russe est basée sur l’alphabet cyrillique, mais il est composé de 32 lettres;
• le manuel classique de grammaire biélorusse a été développé par Bronislave Tarachkevitch en 1918 et s’appelle «Grammaire biélorusse pour les écoles». Dans son œuvre l’auteur a fait la synthèse des traditions qui se sont formées vers cette époque dans la littérature biélorusse, dans le journalisme social et politique et dans les périodiques. Le manuel de grammaire biélorusse de Tarachkevitch a été réédité 6 fois. Tarachkevitch est aussi connu par sa traduction en langue biélorusse de l' «Iliade» d'Homère et de «Pan Tadéouch» d’Adam Mitskevitch;
• la langue mixte à base des langues russe et biélorusse, principalement avec le lexique russe et la phonétique et la grammaire biélorusses s’appelle «trasyanka». Trasyanka a surgi comme moyen de communication entre les citadins parlant principalement russe et les villageois. En biélorusse le mot «trasyanka» signifie un foin de mauvaise qualité obtenu en résultat de mélange des herbes fraîches avec du foin sec.

Discuter la langue biélorusse sur le forum .